L’histoire de saint Patrick

La célèbre fête de la Saint Patrick a lieu comme tous les ans, le 17 mars. 

C’est à la base une fête religieuse qui a pris sa place dans plusieurs pays mais principalement en Irlande, aux États Unis, au Canada et en Australie.

Un peu d’histoire : Le Saint Patrick aurait été enlevé par des pirates durant son adolescence pour être ensuite vendu comme esclave en Irlande. Il devient alors berger pour un certain chef Irlandais avant de pouvoir s’échapper pour se consacrer à la religion après avoir rencontré Dieu dans un rêve. Plus tard, un certain pape l’envoie en mission afin d’évangéliser l’Irlande.

La Saint Patrick est en réalité un hommage au premier évangélisateur : Patrick. En l’an 432, au Roc de Cashel, l’évangélisateur Patrick vient expliquer la Sainte Trinité (le Père, le Fils et le Saint Esprit) dans son pays d’origine par le biais d’un trèfle.

Le Saint Patrick est alors considéré comme le Père fondateur du christianisme en Irlande.

Les costumes traditionnels pour cette période de fête

Bien entendu, se sont les costumes traditionnels qui sont le plus mis en avant durant cette période ! En passant par le kilt à carreaux verts, le béret assorti mais aussi le corset noir à liserés, les chaussettes blanches hautes

Retrouvez tous les costumes et accessoires qu’il vous faut pour que cette fête soit inoubliable sur notre site internet !

Exemple de costumes en vente sur www.fiesta-republic.com

Le Nouvel An Chinois

Le Nouvel An Chinois, le Chunjie ou encore la fête du Têt ; est la plus grande fête traditionnelle annuelle pour la plupart des pays asiatiques : Chine, Vietnam, Malaisie, Thaïlande, … Elle existe depuis des siècles.

Le Nouvel An Chinois est aujourd’hui fêté partout dans le monde.

Une dizaine de jours avant la nouvelle année, la coutume est de faire un grand ménage dans chaque foyer afin de chasser les mauvais esprits. Suite à ça s’enchaine alors les festivités : grands repas de famille, cérémonies religieuses, carnaval, défilés, … Des dons d’argent sont également fréquents, ils seraient destinés à porter bonheur pour l’année à venir.

Cette fête dure alors 15 jours, jusqu’à l’apparition de la première pleine lune de l’année.

En Chine, chaque année est placée sous un des signe du zodiac Chinois : le rat, le bœuf, le tigre, le lapin/lièvre/chat, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon. Chaque animal représente certains traits de personnalité.

En cette année 2021, c’est l’année du bœuf.

« Le jour des lanternes » marque la fin du Nouvel An Chinois. En effet, c’est au bout du 15ème jour que ce jour est célébré. Dans un premier temps, chaque famille doit accrocher une lanterne éclairée devant son foyer, et se réunit pour partager le dernier repas de cette fête avec des plats traditionnels comme les jiáozi (raviolis en forme de lingots d’or) ou encore la soupe de yuanxiao (soupe de boulettes de pâtes de riz farcies sucrées). Les repas en famille sont considérés comme très important en Chine, et encore plus pendant cette période.

Ensuite, les habitants de la ville défilent à la tombée de la nuit avec une lanterne à la main. Pendant ce défilé de lanternes, il se peut que des feux d’artifices et des pétards soient lancés.

Alors, convaincus ? Vous aussi vous voulez tenter le thème le temps d’une soirée ?

La Saint-Nicolas, la légende du 6 décembre

Beaucoup de pays continuent de fêter la Saint-Nicolas, comme par exemple la Suisse, l’Allemagne mais aussi la France dans le Grand Est et en Lorraine plus particulièrement.

La coutume veut que le soir du 5 décembre, tous les enfants déposent leur soulier devant la cheminée ou la porte d’entrée pour que Saint-Nicolas leur laisse du pain d’épice à son effigie. En échange de ça, les enfants ont dû rester sages toute l’année mais aussi laisser une carotte ou un bout de sucre pour l’âne de Saint-Nicolas.

Alors qui est vraiment le Saint-Nicolas et d’où vient cette tradition ?

En effet, le jour de la Saint-Nicolas, on célèbre Nicolas de Myre. Ancien évêque, qui a vécu au IIIe siècle en Lycie (ancienne Turquie).

Le grand sage Saint-Nicolas a toujours été représenté avec une mitre sur la tête et une crosse dans la main suivi de son âne, blanc ou gris. Il devient le “protecteur des enfants” quand dans la légende, on nous explique qu’il aurait ressuscité 3 enfants qu’un certain boucher aurait tué pour en faire son dîner. Ce boucher devint alors “Le Père Fouettard” que Saint-Nicolas accrocha à son âne pour le punir de son crime. Le Père Fouettard accompagnera alors tous les ans le Saint-Nicolas au moment de la distribution des cadeaux pour punir les enfants qui n’ont pas été sages.

L’ancêtre du Père Noël

Au 19e siècle, avec l’évolution des croyances religieuses et l’interdiction de l’Église de se déguiser en évêque, le Saint-Nicolas prend alors les traits du Père Noël pour ne devenir qu’un seul et même personnage : celui qui viendra récompenser les enfants sages la veille de Noël. Et c’est à partir de ce moment là que la légende du Père Noël apparaît dans le monde entier, lui, sa hotte remplie de cadeaux et son traineau tiré par ses rennes.

Et vous, quelle est votre plus belle anecdote de la Saint-Nicolas?